Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Un nouvel îlot pour l’accueil des laro-limicoles coloniaux aux Salines de Villeneuve !

Actualités

Un nouvel îlot pour l’accueil des laro-limicoles coloniaux aux Salines de Villeneuve !

Publié le 31/10/2016

Les Salines de Villeneuve, bien avant leur acquisition par le Conservatoire du littoral en 1992, étaient un site important pour la reproduction des laro-limicoles nicheurs. Six espèces coloniales et 3 espèces solitaires ont pu être dénombrées sur le site entre 1979 et 2012, avec des colonies de près de 700 couples dans les années 80. Cependant, les suivis réalisés à la fin des années 90 indiquaient une baisse des effectifs totaux en période de nidification.

Dans le cadre des programmes de conservation des laro-limicoles coloniaux conduits entre 2007 et 2012, le site a bénéficié d’actions pilotes pour la conservation de ce groupe d’oiseaux littoraux : une création et deux restaurations d’îlots de nidification, ainsi qu’un diagnostic fin des zones concernées par ces aménagements. Il a ainsi pu être identifié des problématiques entrainant un succès variable de la reproduction de plusieurs de ces espèces. Notamment, des difficultés liées à la gestion hydraulique entrainant un problème de prédation terrestre récurrent, ainsi que des dérangements répétés liés à une trop grande proximité des îlots et des zones fréquentées par le public.

Les résultats enregistrés dans ce cadre, ont apporté de nombreuses informations qui ont été reprises afin de concevoir les aménagements prévus sur le site dans le cadre du projet Life+ ENVOLL.

Ainsi en 2015, dans le cadre du projet, le CEN L-R a mené un programme de restauration hydraulique afin d’améliorer la gestion des niveaux d’eau :

  • la restauration de 700 m de cairels a permis l’étanchéisation des « pièces maitresses », favorisant un assec plus tardif de la zone et limitant ainsi la prédation sur « l’ilot des mouettes »,
  • la pose de 10 échelles limnimétriques afin de mieux suivre les niveaux d’eau autour des ilots,
  • la restauration de 4 martelières et la création deux vannes sur buses pour permettre la gestion hydraulique des « partènements extérieurs » et des « pièces maitresses »,

En 2016, ce programme de travaux hydrauliques a été complété par la création d’un nouvel ilot de nidification de 478 m² sur la zone des partènements extérieurs.

L’emplacement de cet îlot, localisé au départ du projet sur la zone la plus basse des partènements a dû être modifié. En effet, durant la visite de chantier du 8 septembre 2016, le partènement était asséché mais une mince lame d’eau demeurait sur la zone d’implantation de l’îlot malgré un été particulièrement sec. Il est très probable que le partènement n’est pas totalement étanche vis-à-vis de l’étang de Vic et qu’un effet de remontée de nappe annihile toute possibilité d’assec. Dans ces conditions, et comme il l’avait été soupçonné, les conditions de portance pour la réalisation des travaux étaient insuffisantes. C’est pourquoi avec l’aide des Amis des Marais du Vigueirat, le CEN L-R a recherché un autre site d’implantation pour l’ilot.

L’analyse des suivis hydrauliques sur le canal de ceinture a montré que l’on pouvait espérer tenir un niveau d’eau supérieur à celui initialement envisagé dans les partènements extérieurs. Ainsi, une cote de +0,15 / +0,20 mNGF pourrait être maintenue jusqu’au mois de juillet. Dans ces conditions, des terres plus hautes pourraient permettre la construction de l’îlot.
Des relevés de topo-bathymétrie supplémentaires ont été menés autour d’un grand îlot existant au sud-est des partènements. Ils ont montré des cotes de -0,15 mNGF à -0,20 mNGF sur les deux principaux axes à partir de berges sud-est. Aussi, avec une cote de gestion de l’eau durant la saison de nidification à +0,15 / +0,20 mNGF, les niveaux d’eau attendus autour de l’îlot seraient de 30 à 35 cm.

Cependant, la topographie de cet îlot s’avérait insuffisante pour garantir une émersion permanente à un niveau d’eau de +0,20 mNGF en cas de basculement du plan d’eau sous l’effet du vent. Il a ainsi été décidé de refaçonner l’ilot existant afin de garantir son émersion pendant la période de nidification.

Les travaux qui se sont déroulés entre le 30 septembre et le 04 octobre ont consisté à restaurer l’îlot en surélevant son plateau tout en conservant le bourrelet de l’îlot initial afin de le protéger des vents dominants.

Au final, il a été créé un îlot de 478 m² à sa base et 141 m² à son sommet pour une superficie d’accueil (émergée) de 302 m² à une cote de gestion de +0,20mNGF. La distance à la piste fréquentée par le public est de 180 m environ. Le niveau d’eau autour de l’îlot sera de 35 cm environ à une cote de +0,20 mNGF.

Ces travaux ont été réalisés par la compagnie des Forestiers qui malgré le changement de localisation et la faible portance de la zone a dû se munir de plaques métalliques afin de pouvoir accéder jusqu’au lieu d’implantation de l’îlot. L’entreprise a fait preuve d’une grande réactivité, ce qui a permis le maintien des travaux cette année.

Pour compléter ces travaux, un chantier avec une classe de BTS en gestion et protection de la nature est prévu le 10 novembre 2016 afin de porter 15m3 de sable coquillier sur l’îlot. Laissé en tas tout l’hiver, le sable sera étalé à la main au début du printemps 2016 sur une épaisseur de 5 cm sur toute la surface hors eau.

Vous l’aurez compris, ce fut une opération compliquée en matière de réalisation mais tous les éléments semblent aujourd’hui réunis pour que cet îlot accueille dès le printemps prochain de nouvelles colonies de laro-limicoles ! Le site des Salines dispose à présent de 4 îlots offrants ainsi aux colonies d’oiseaux des habitats favorables à leur nidification.

Coordinateur
Les Marais du Vigueirat
Les Marais du Vigueirat
Bénéficiaires associés
Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
Département de la Haute-Corse
Département de la Haute-Corse
Thau Agglo
Thau Agglo
Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est
Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est
Réseau Ecole et Nature
Réseau Ecole et Nature
Fondation Tour du Valat
Fondation Tour du Valat
Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon
Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon
Partenaires techniques et financiers
Commission européenne - Environnement/Programme LIFE
Commission européenne - Environnement/Programme LIFE
Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES)
Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES)
DREAL Corse
DREAL Corse
DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur
DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur
DREAL Occitanie
DREAL Occitanie
Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée
Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée
Région PACA
Région PACA
Département de l’Aude
Département de l’Aude
Département de l’Hérault
Département de l’Hérault
Département des Bouches-du-Rhône
Département des Bouches-du-Rhône
Parc Naturel Régional de Camargue
Parc Naturel Régional de Camargue
Grand Port Maritime de Marseille (GPMM)
Grand Port Maritime de Marseille (GPMM)
Commune de Sigean
Commune de Sigean
Métropole Aix Marseille Provence
Métropole Aix Marseille Provence
Fondation total
Fondation total
Montpellier Méditerranée Métropole
Montpellier Méditerranée Métropole
Siel
Siel
Lafarge
Lafarge
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
Eau Vie Environnement (EVE)
Eau Vie Environnement (EVE)
SIANPOU
SIANPOU
Office de l’environnement de la Corse
Office de l’environnement de la Corse
Conservatoire du littoral
Conservatoire du littoral
Agence française pour la biodiversité
Agence française pour la biodiversité
Pôle-relais lagunes méditerranéennes
Pôle-relais lagunes méditerranéennes